Get Adobe Flash player

Météo

La Pouëze
11 décembre 2018, 02:04
Clair
Clair
2°C
Température ressentie: 5°C
Pression : 1030 mb
Humidité : 92%
Vents : 0 km/h N
Rafales : 0 km/h
Lever du soleil : 08:40
Coucher du soleil : 17:11
Plus de prévisions...
 

Comment fait-on pour devenir pilote de montgolfière ?

Pour obtenir un brevet de pilote, il faut contacter un instructeur fédéral, en club ou non, et prendre avec lui un minimum de 10 heures d’instruction en double commande, suivies de 2h de vol solo minimum, le tout agrémenté d’une ascension à 1000 mètres minimum. Bien évidemment, il faut travailler aussi la théorie avec l’instructeur (technique, météo, pilotage, etc…). Un manuel de pilotage vous sera conseillé par l’instructeur que vous aurez choisi. Pour en savoir plus :FFA.

Peut-on se diriger en montgolfière ?

Une montgolfière est totalement tributaire du vent. Pour décider de sa destination, il suffit de se renseigner de la direction du vent, et partir dans son lit !

Une fois, j’ai vu un ballon « tomber » et se « rattraper » tant bien que mal tout près du sol. Ils ont dû y échaper belle ?

Sauf cas extraordinaire et heureusement peu fréquent, c’était la décision du pilote. Un ballon peut voler très près du sol, en « radada » comme disent les pilotes. Il peut aussi arrêter de chauffer l’air pendant quelque temps depuis 1000 mètres d’altitude, par exemple, et ainsi faire une « descente froide », à quelque 4 ou 5 mètres/seconde. Les montgolfières sont adaptées à ces évolutions.

Voler en montgolfière, est-ce dangereux ? Est-ce impressionnant ? J’ai le vertige, puis-je quand même faire une ascension ?

Le vol en montgolfière n’est pas une activité plus dangereuse que les autres activités aériennes. Les principales qualités d’un pilote sont à la fois la riqueur et la sérenité. Par rapport aux autres activités aériennes, deux paramètres méritent encore plus d’attention : la météo dont les limites pour l’aérostation sont très vite atteintes (vitesse du vent, instabilité), et les obstables près du sol (lignes électriques, notamment). Un vol en montgolfière n’a rien d’impressionnant : l’évolution au gré d’un vent faible garantit la douceur de la sensation. Généralement, les personnes pourtant sensibles au vertige sur une échelle à 2 mètres du sol ne ressentent aucun malaise, car la montgolfière, une fois libérée de ses attaches, n’a plus rien ne la reliant au sol, et est en mouvement.

Pourquoi ne voit-on jamais voler les montgolfières en plein après-midi, l’été ?

La principale ennemie de l’aérostation est l’instablilité. Or, lorsqu’il fait chaud, l’air devient la plupart du temps instable. N’avez-vous jamais remarqué des brins de paille s’envolant sans vent et sans raison apparente d’un champ de chaume, en plein été ? C’est ce qui arriverait à la montgolfière dans les mêmes conditions, et elle deviendrait totalement incontrôlable. Pour ces raisons, les vols ont lieu très tôt le matin, ou tard en soirée. L’atmosphère y est alors beaucoup plus stable.

Quel est le volume d’air contenu dans l’enveloppe d’une montgolfière ?

Il existe plusieurs classes de montgolfières. Le volume des montgolfières participant à une compétition est généralement compris entre 1 600 et 3 000 m3 : elles réclament moins d’équipiers au sol que des montgolfières plutôt faites pour emmener de 5 à 10 passagers, dont le volume peut atteindre 7 500 m3.

Quelle est la durée d’un vol ?

La durée dépend essentiellement de l’autonomie en gaz. Un ballon courant de 2 200 m3 emportant 3 passagers et 4 bouteilles de 80kg de gaz pourra voler 1 heure 30 avec une autonomie largement calculée. Les vols durent en moyenne entre 45 minues et 1 h 15.

A quelle altitude peut-on monter ?

La principale limite est physiologique, pour le pilote et ses passagers (raréfaction de l’oxygène). Un vol normal évoluera entre qulques mètres du sol et 1 000 mètres. Au delà, le paysage sera sensiblement le même et ne présente que peu d’intérêt, sauf en compétition, lorsqu’il faut trouver des directions de vent différentes. L’altitude de croisière d’un vol en ballon est de 100 à 350 mètres.